Accueil > Polars, livre noir & thriller > L’envol des anges (Angel Flight)

L’envol des anges

Cycle Harry Bosch - Etape 6

De : Michael Connelly
Traduit par : Jean Esch
Titre original : Angel Flight
Partagez :

Un avocat, ardent avocat des droits civique est exécuté dans l’angel flight, un funiculaire touristique. L’homme est détesté par la police car c’est un défenseur acharné et talentueux des afro-américains, et dès qu’il s’agit de brutalité policière, c’est le spécialiste. Dans l’opinion, pour les journalistes et même chez les flics, tous les soupçons se portent sur la police, et l’exécution ressemble fort à une vengeance policière.

Une affaire délicate

Dans le contexte très tendu qui fait suite aux émeutes de Los Angeles, Harry Bosch se trouve investit d’une enquête sensible. La victime à trainé durant devant les tribunaux un grand nombre de policiers. Infatigable défenseur des droits civiques, Howard Elias s’est spécialisé dans la bavure policière, ce qui lui a valu une grande popularité dans la communauté noire. Comment progresser dans un contexte où chaque flic et suspect ? D’autant que la ville gronde et si l’opinion publique a le sentiment qu’on lui cache quelque chose, de nouvelles émeutes pourrait bien éclater. Sous la pression de ses supérieurs et de l’opinion publiques qui cherchent un coupable, ou à défaut un bouc émissaire, découvrir la vérité s’avérera difficile.

Les tensions raciales en toile de fond

On pense bien sur à rodney King en commençant cette histoire et même s’il s’agit d’une fiction , si les faits réels sont absents, l’effet réel lui, est saisissant. D’abord journaliste, Michael Connelly a produit un reportage remarqué sur les émeutes de Los Angeles et a reçu le prix pulitzer. Voilà sans doute, ce qui a donné matière à cette intrigue et à son atmosphère si dense.

Sans doute un des meilleurs de la série Harry Bosch

Ce livre, c’est d’abord le climat électrique ou les communauté se toisent en attendant d’en découdre, où la moindre étincelle peur tout enflammer. Les bavures qu’il faut taire, les victimes expiatoires, les pourris, et les cyniques se mélangent dans cet épisode particulièrement sombre des aventures de Bosch. Définitivement l’un de ses romans les plus réussit.

angel's flight quiet

Quelques lignes...

Bosch et ses deux collègues convinrent de se retrouver au poste de police de Hollywood pour emprunter des voitures de fonction avant de se rendre à l’angel flight. En descendant des hauteurs pour rejoindre le poste, Bosch avait écouté KFWB sur la radio de sa jeep et il était tombé sur un flash d’information concernant une enquête criminelle qui se déroulait en ce moment même sur le site historique du vieux funiculaire. Le journaliste dépêché sur place indiquait que deux cadavres avaient été découverts à l’intérieur d’un des wagons, et que plusieurs policiers du RHD, la brigade des vols et homicides, de trouvaient sur les lieux. Le journaliste n’en savait pas plus long, mais précisa que la police avait délimité à l’aide de bandes de plastique jaune une zone interdite d’un étendue inhabituelle autour des lieux du crime et qu’il ne pouvait donc pas s’approcher davantage. En arrivant au poste, Bosch transmit cette maigre information à Edgar et Rider, pendant qu’il signait le registre du garage pour emprunter trois voitures.

Le mardi 6 octobre 2009, par Angelina
Modification de l'article le : 9 décembre 2009.

Votre point de vue


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
forum lien hyper

forum page url

forum qui etes vous

Twitter de ce que je lis : http://twitter.com/cequejelis

Ce que je lis - blog littéraire est motorisé par Spip 3.0.17 [21515] associé à des squelettes spip Rizom


Création de sites internet professionnels - tarif création site internet