Accueil > Actualités > Jeux concours > Lectures de l’été > Mille femmes blanches (One Thousand White Women: The Journals of May Dodd)

Mille femmes blanches

le second conseil de lecture Myriam Salomon Ponzo

De : Jim Fergus
Titre original : One Thousand White Women: The Journals of May Dodd
Partagez :

Je vous recommanderai le best-seller de Jim Fergus, Mille Femmes Blanches, très grandement inspiré des carnets de l’héroïne qui a bel et bien existé.

A lire absolument.

Il y a dans ce livre, une facette de la condition féminine qui n’est pas totalement désuète et en rapport avec certains aspects de notre société dite « moderne ».

Au premier plan, l’intrigue est menée de main de maître et tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Se lit très facilement de 17 à 100 ans. Mais âmes sensibles, attention, il y a deux ou trois passages un peu crus et durs.

On peut malheureusement faire le parallèle avec certains évènements actuels se passant à la surface du globe…et sur lesquels nos politiques ferment les yeux.

Très bonne journée à tous, bonne lecture et n’hésitez pas à réagir.

Une femme incarcérée par sa propre famille, qui n’a trouvé d’autre moyen pour s’en débarrasser, que de faire croire à sa folie, ne va avoir qu’un seul moyen de s’en sortir : accepter d’être donnée aux indiens d’Amérique.

Alors que le génocide indien est bien entamé, le gouvernement américain décide d’offrir à une tribu, mille femmes blanches.

Le but étant de mélanger les sangs avec les générations et ainsi en venir à bout mais également aussi tout simplement, d’introduire des maladies dont les autochtones sont encore protégés de par leur isolement.

Jim FERGUS fait là un récit précis et émouvant à partir des vrais carnets rédigés par son héroïne. Un véritable trésor de témoignage sur la culture indienne.

Dans ce livre, on y découvre un peuple attachant, vivant de, et avec la nature en la respectant, essayant de trouver un consensus avec l’envahisseur blanc pour sauver son mode de vie et ses terres.

L’homme blanc y est montré sous son aspect le moins tolérant et le plus cruel comme il peut l’être lors de toute extermination d’une population « le gênant » dans ses projets.

Un véritable suspens doublé d’une histoire d’amour impossible entre deux visions du monde diamétralement opposées. Le courage d’une femme soutenant les autres 999 femmes au destin sans pareil.

La détermination de cette femme qui va s’attacher à son mari indien, chef de la tribu, sans toutefois jamais véritablement le comprendre, est bouleversante de véracité et de désespoir. Un combat vain avant l’heure mais qu’elle défendra jusqu’au bout car elle sera devenue une des leurs.

Dans le cadre du jeu pour gagner le livre de Michael Connelly, l’épouvantail

Voir en ligne : Le site de Myriam SALOMON PONZO

Le mardi 29 juin 2010, par Myriam Salomon Ponzo
Modification de l'article le : 20 février 2012.

Réactions

  • visiteurs

    Milles femmes blanches

    par L’Ogresse - 29 juin 2010 14-02

    Merci, ce livre me tente enormement !

    Voir en ligne : http://logresse.blogspot.com

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Milles femmes blanches

    - 29 juin 2010 21-34

    Ravie de cela vous ai donné envie de le lire car c’est vraiment une histoire fascinante.
    Amitiés
    Myriam

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Milles femmes blanches

    par noann - 30 juin 2010 18-08

    Oui enfin, sachez tout de même que mille est INVARIABLE !

    Faute regrettable pour un écrivain, et qui prétend écrire pour d’autres qui plus est.

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • visiteurs

      Milles femmes blanches

      - 30 juin 2010 18-16

      Merci pour la remarque mais il est regrettable qu’elle soit faite sur ce ton si méchant et amer.
      D’autant que vous insultez de par là même Angelina Jelis qui n’avait pas vu la faute.
      Je vous signale au passage que même les livres les plus diffusés ont des fautes ainsi que les journaux qui en sont bourrés et soit disant rédigés par des journalistes de métier.
      Donc, votre remarque est plus que déplacée mais peut-être êtes-vous un être parfait ?

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Milles femmes blanches

    - 30 juin 2010 18-15

    Merci pour votre vigilance, mais la faute vient de moi en recopiant l’article. Myriam n’avait pas fait la faute.
    je corrige et je bats ma coulpe

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • visiteurs

      Milles femmes blanches

      - 30 juin 2010 18-18

      Merci Angelina ! Nos messages se sont croisés.
      Mais je maintiens ma réponse à cette personne qui se permet de faire des remarques si basses même si elle avait raison. Il y a des façons de dire les choses. Et internet ne doit pas être un lieu de défouloir pour frustrés !
      Myriam

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    par noann - 30 juin 2010 18-26

    D’habitude je ne stigmatise pas les fautes, j’en fais aussi.

    Mais vous vous dites écrivain-biographe sur votre site. Or celui-ci comporte de nombreuses fautes. Par exemple vous confondez "ballade" ( = musique) et balade (promenade)

    Avant de se dire biographe et de proposer ses services, il faut avoir de bonnes bases et une orthographe irréprochable.

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    par noann - 30 juin 2010 19-13

    Bon ça va OK
    Excusez-moi
    je me suis un peu emportée

    Pas de quoi en faire un drame de cette malheureuse faute

    Bonne soirée

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    - 1er juillet 2010 10-40

    Bien sûr que vous avez raison, mais c’est la façon de faire qui m’a outrée ! Vingt ans que je suis secrétaire et vous savez les plus grands directeurs et les gens les plus cultivés font des fautes du primaire, alors pas de quoi fouetter un chat.
    J’entends bien que vous avez raison sur toute la ligne mais même les plus grandes biographies en comportent.
    Je terminerai par une note d’humour.
    Pour le mot balade, je n’ai aucune excuse vu que je suis une adepte des sorties montagne et vélo !

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    - 1er juillet 2010 10-42

    Tant qu’à faire, énoncez-moi toutes les fautes de mon site. Ainsi, ce sera utile au moins ! Je les corrigerai.
    Merci d’avance.

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • Mille femmes blanches

    par Angelina Jelis - 1er juillet 2010 12-41

    Cela m’embête qu’une faute bête de ma part soit à l’origine d’une passe d’armes.
    Mais soyons philosophe. L’avantage de tout ceci est double :

    • D’une part cela fait progresser l’orthographe des lecteurs de ce site
    • D’autre Myriam a une longueur d’avance en nombre de commentaires sur son billet. Il y aura peut être une petite compensation au bout...

    D’ailleurs si vous avez des connaissances qui seraient susceptibles de participer, n’hésitez pas à faire passer le mot.

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    - 1er juillet 2010 13-45

    J’adore votre humour Angelina !
    Myriam

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    par noann - 1er juillet 2010 17-07

    Soyez indulgente Mme la secrétaire, et je vous en prie ne fouettez pas les chats, ce sont des animaux qui méritent le respect

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • visiteurs

      Mille femmes blanches

      - 1er juillet 2010 21-49

      J’adore les chats ! Donc toutes mes excuses à eux !
      Mais en matière d’indulgence, c’est l’hôpital qui se moque de la charité !
      Myriam

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • visiteurs

      Mille femmes blanches

      - 1er juillet 2010 21-52

      Je pense qu’il serait intelligent surtout d’arrêter de s’envoyer des vannes !
      Je ne pense pas que cela doit faire très plaisir à Angelina qui s’est donné du mal pour faire un truc sympa alors arrêtons de gâcher le plaisir.
      Myriam

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • Mille femmes blanches

    par Angelina Jelis - 1er juillet 2010 23-03

    Oui restons dans le zen.
    Noann s’est excusée. Je pense qu’on peut rester bons amis à présent.

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • visiteurs

      Mille femmes blanches

      - 2 juillet 2010 07-36

      Elle ne s’est pas excusée auprès de moi en tout cas ! Mais l’essentiel est qu’elle l’ai fait auprès de vous.
      Myriam

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

  • visiteurs

    Mille femmes blanches

    par dasola - 13 juillet 2010 18-03

    Bonsior, je confirme que c’est un bouquin à lire. Je l’ai lu lors de sa parution. Je l’avais dévoré. D’ailleurs, je me demande si une adaption ciné se fera. C’était prévu, mais je n’ai rien vu venir. Bonne soirée.

    Voir en ligne : http://dasola.canalblog.com

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

Votre point de vue


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
forum lien hyper

forum page url

forum qui etes vous

Twitter de ce que je lis : http://twitter.com/cequejelis

Ce que je lis - blog littéraire est motorisé par Spip 3.0.17 [21515] associé à des templates pour le CMS SPIP par Rizom


Création de sites internet professionnels - tarif création site internet