Cet article a été imprimé sur : http://www.ce-que-je-lis.fr/les-egouts-de-los-angeles

Les Égouts de Los Angeles

Cycle Harry Bosch - Etape 1

jeudi 3 décembre 2009

Obsédé par son passé de rats de tunnels, unité militaire chargée de sécuriser les galeries creusées par les vietnamiens durant la guerre du Vietnam, Harry Bosch fait sa première apparition. C’est le début d’une longue série d’enquêtes, de bisbilles avec sa hiérarchie, de doutes et de questionnements pour le héros récurent de Connelly.

Ténébreuse affaire

Un ancien compagnon d’arme de Bosch, drogué notoire, est retrouvé mort dans une canalisation avec une aiguille dans le bras. En rupture avec la société, il a apparemment élu domicile ici et les policiers qui le découvrent pensent de suite à une overdose de plus. Une affaire sans intérêt. Mais Bosch va rapidement sentir que quelque chose cloche, pour lui Billy Meadows a été assassiné.

Le début d’une saga

C’est dans ce livre d’une grande qualité, qu’on va découvrir pour la première fois l’inspecteur Bosch et son âme torturée, en proie à de nombreux démons. La défiance qu’il affiche face à sa hiérarchie menacera plusieurs fois sa carrière. Son expérience du Viêt Nam et sa relation a la violence le questionneront de livres en livres.

Outre son goût pour la bière et le jazz, Bosch se caractérise par une morale stricte où tout le monde compte ou personne ne compte, mais il use sciemment de moyen en marge et d’une violence pas toujours assumée, pour accomplir ce qu’il considère comme une mission. Il vit en symbiose avec sa ville, Los Angeles, qui le répugne mais qui lui donne sa raison de vivre, lutter contre ce qu’il y a de plus brutal et de plus barbare dans la société. Pour les amateurs de romans policiers, c’est un des livres qu’il ne faut pas manquer.