Cet article a été imprimé sur : http://www.ce-que-je-lis.fr/L-Entreprise-des-Indes-Eric-Orsena

L’Entreprise des Indes

L’odyssée de Christophe Colomb

vendredi 12 avril 2013

L’Entreprise des Indes d’Erik Orsenna nous raconte l’histoire de Christophe Colomb au travers du récit qu’en fait sont frère, interrogés par deux Jésuites au soir de sa vie. C’est une vision intime des grandes découverte qui est proposée ici où la relation entre les frères tient une grande place. C’est surtout la préparation du voyage qui tient la place centrale du livre.

En 1476 Christophe Colomb est déjà un navigateur chevronné, mais il fait pourtant naufrage au large du Portugal. S’en tirant par miracle, il trouve refuge chez son jeune frère Bartholomé, qui travaille dans un atelier de cartographie.

Les deux frères, vont préparer ensemble le voyage vers les Indes et les compétences cartographiques de Bartholomé vont s’avérer fort utiles à Colomb. Christophe est une figure écrasante pour son jeune frère Bartholomé, embringué dans l’Entreprise des Indes, un peu à son corps défendant. Le fait que la Terre est ronde n’est plus contesté par les savants depuis l’antiquité. L’Église ne l’a pas encore reconnu et le sujet reste délicat mais Christophe Colomb sait qu’il existe une route vers l’ouest. Reste à calculer la durée du voyage.

Car ce que Colomb ne sait pas c’est la taille du monde, or cette information est précieuse pour déterminer le nombre de jours de navigation à prévoir. Les deux frères se lancent dans une véritable enquête pour trouver ses informations.

Une des pistes les poussent à étudier le livre de Marco Polo qui avait su gagner Cipango (le Japon) et l’empire du Grand Khan (la Chine, la Mongolie) par voie terrestre, en parcourant la Route de la soie. S’ils arrivent à déterminer la durée du voyage de Marco Polo, la distance parcourue, il pourront avoir une idée plus précise de la taille de l’Eurasie, et en déduire la taille du monde.

Le livre fourmille ainsi d’une multitude d’informations qui font le point sur la science et les techniques de l’époque, sur la vie à Lisbonne ; On y apprend encore des choses passionnantes sur l’art de la cartographie.

L’accès facile et démocratique au GPS, à google earth ou à toutes de sortes de services géolocalisés nous donne l’impression qu’une carte est une chose simple et commune. A l’époque de Colomb, une carte est un véritable secret d’état. Les ateliers de Cartographie vont jusqu’à réaliser de fausses cartes pour ralentir les progrès des autres puissances maritimes.

Filigranes.tv, Erik Orsenna, "L’Entreprise des Indes", Stock from Filigranes Tv
.


L’Entreprise des Indes d’Erik Orsenna
50 ko