Cet article a été imprimé sur : http://www.ce-que-je-lis.fr/a-genoux

À genoux

Cycle Harry Bosch - Etape 13

mercredi 9 décembre 2009

Harry Bosch reprend du service alors qu’un scientifique travaillant quotidiennement avec les resserves de césium des hôpitaux de Los Angeles, est retrouvé avec deux balles dans le buffet sur un parking. Ses meurtriers ont également volé une grande quantité de matière radioactive, ce qui va attirer l’attention du FBI.

Un petit coup rapide

Connelly nous avait habitué à des romans plus raffiné. Dans celui ci on sent tout de suite qu’on est dans le pur récréatif. L’action est posée en quelques pages, l’intrigue avance très régulièrement, et sans demander trop de réflexion au lecteur, ni fouiller la psychologie des personnages. Un roman de gare en somme. On termine le livre avant d’atteindre Beauvais... Merci Michael, merci Harry. A l’année prochaine..

12 heures chrono

Ce n’est pas le temps de lecture, mais plutôt celui nécessaire à Bosch pour boucler une enquête à la noix, qu’il aurait mieux valu confiée à ce péquenaud de Jack Bauer. 200 pages et quelques pour résoudre ce mystère vu et revu, mettre hors jeu les méchants, ridiculiser les neuneus du FBI, et peut être renouer avec Rachel... Forcement c’est court et on ne s’embarrasse pas avec les détails.
Publié à l’origine sous forme d’un feuilleton de seize épisodes par le New York Times Magazine, a genoux a été ensuite réédite en roman. Ceci explique sans doute cela... M’enfin quand même, c’est baclé.