Cet article a été imprimé sur : http://www.ce-que-je-lis.fr/la-vierge-froide-et-autres-racontars-livre-de-Jorn-Riel

La vierge froide et autres racontars

des histoires vraies qui pourraient passer pour des mensonges, ou vice-versa

dimanche 18 novembre 2012

Au Groenland, Jørn Riel par le biais de petites histoires, trace le portrait d’une communauté de trappeurs, vivants deux par deux dans des cabanes très éloignées les unes des autres, dans des conditions d’extrême isolement pendant toute une saison de chasse. Les personnages sont si solitaires qu’une certaine forme de dinguerie les gagne. C’est ce qui fait tout le sel de ces fables.

Histoires de givrés

Valfred, Anton, Herbert, ou Lodvig, voilà quelque uns des personnages que l’on rencontre dans l’ouvrage de Jørn Riel. Ces rudes gaillards dévoilent tour à tour leurs faiblesses. Ont-ils sur cette terre inhospitalière à cause de leur inadaptation à la société ou est ce l’isolement et la rudesse de leur vie au Groenland qu’il s les a peu décalé ? A la fois drôles et touchantes, ces tranches de vie pourraient passer pour un reportage ethnographie ou comme le dit Jørn Riel lui même, des histoires vraies qui pourraient passer pour des mensonges, ou vice-versa.

Le style d’écriture est très séduisant, fort simple et sans effet. Jørn Riel écrit comme on raconte au coin du feu. Une bonne histoire suffit amplement pour la lectrice que je suis et cet ouvrage en compte plein. Bref, un livre qui m’a beaucoup plu.