Cet article a été imprimé sur : http://www.ce-que-je-lis.fr/dexter-revient

Dexter revient

Saison 2

lundi 17 août 2020

Me revoilà de retour dans l’univers de Dexter, le serial Killer pince sans rire, imaginé par Jeff Lindsay. après Ce cher Dexter voici donc que Dexter revient. Attention : humour grinçant en vue.

Les adaptations réussies d’un livre à l’écran sont rares. Je suis toujours très critique et sévère là dessus. Et quand j’ai lu le livre avant d’avoir vu le film, c’est encore pire. Je suis intraitable. Mettre des images sur ce que mon imagination a patiemment bâti page après page, dans la mesure ou c’est systématiquement discordant, au fond à quoi bon ? On pourrait souvent s’abstenir de voir la même histoire traitée de deux voir de trois manières différente (et oui parce que maintenant en plus on adapte en bandes dessinées). Visiblement la bonne histoire se doit d’être exploitée jusqu’à l’os. Lorsque tel roman que j’ai aimé se voit adapté, bien sur je suis curieuse. Est ce que ce sera réussi ? A quel point cela sera t-il raté ? Malgré la déception que je sens poindre, forcément j’ai envie de savoir..

Pour Dexter, je me suis vu gouvernée par le même principe. J’ai beaucoup aimé la série, et j’ai voulu savoir ce que le livre valait. J’ai donc lu « Ce cher Dexter ». La bonne surprise c’est que l’humour « particulier » du personnage ressort aussi bien sur papier que sur l’écran. De ce point de vue, match nul entre la télé et le bouquin. Sur le plan de l’intrigue, je donnerais l’avantage à la série, car Jeff Lindsay est un peu expéditif avec le dénouement de ses deux premières aventures de Dexter.

Un petit mot sur l’intrigue justement

Dexter season 5 night shoot in Long Beach, CA - practicing how to roll a gurney down a hill
On retrouve Dexter de plus en plus impliqué dans sa relation avec Rita. Ce n’est pas tout à fait un choix. Le sergent Doakes qui a senti chez Dexter un coté sombre, se méfie de lui. Sur que Dexter cache quelque chose de pas net, Doakes se met donc à suivre Dexter partout. Seule façon de donner le change, c’est de paraître le plus banal possible. Dexter se rend dont chez sa petite amie Rita, pour singer l’américain moyen, citoyen paisible et sans histoire. Les petites expéditions qui se soldent habituellement par un cadavre lesté et balancé par dessus bord sont remises à plus tard. Pendant ce temps, un autre serial Killer inventif, découpe ses victimes avec semble t-il, beaucoup d’applications. Dexter parviendra t-il a fausser compagnie a Doakes et à neutraliser le serial killer ?

Moralité ?

Si vous êtes un adepte de l’humour noir, vous trouverez dans Dexter revient comme dans Ce cher Dexter un excellent échantillon de bons mots grinçants. Assurément vous passerez un bon moment. Si cela vous laisse froid et que c’est l’intrigue policière à la mécanique implacable qui vous attire, vous resterez peut être un peu sur votre faim, car Lindsay manque un peu de rigueur dans le traitement de son histoire.