Accueil > Polars, livre noir & thriller > Wonderland avenue (City of bones)

Wonderland avenue

Cycle Harry Bosch - Etape 8

De : Michael Connelly
Traduit par : Robert Pépin
Titre original : City of bones
Partagez :

Un chien déterre l’humérus d’un enfant sur une colline de Los Angeles. Morte depuis 20 ans, la victime a subi des années de mauvais traitements comme l’atteste un squelette meurtri, fracturé en de multiples endroits. Obsédé par cette découverte, l’inspecteur Bosch s’attèle à une tâche qui s’annonce difficile.

L’enquête éprouvante...

Alors qu’Harry Bosch commence son année par des enquêtes de routine sur les premiers suicides de l’année, un chien déterre l’os d’un enfant mort 20 ans plus tôt. Investit de l’enquête, Bosch reconstitue le passé de cet enfant martyr, longue succession de mauvais traitements, signalée par un squelette présentant de nombreuses fractures.

Il n’y a rien de plus éprouvant pour Harry Bosch que d’enquêter sur la mort d’un enfant. Usé et fatigué, cette enquête est pour lui une vraie secousse. Balloté de famille d’accueil en institutions durant toute une partie de son enfance, l’enquête se révèle pour Bosch très éprouvante.

...d’un héros éprouvé

Ce huitième épisode des aventures d’Harry Bosch marque une nouvelle évolution dans un personnage toujours plus sombre, seul et désabusé. Totalement investit par l’enquête qu’il mène sur cet enfant, et qui le renvoie à sa propre enfance, Bosch va finir par tout remettre en cause, jusqu’à son travail, sa mission.

Un excellent Connelly

Ce roman au rythme assez lent, s’éloigne un peu des poncifs et s’enfonce doucement dans le drame d’un homme qui doute. Sans doute un des meilleurs d’une série qu’on recommandera chaudement de lire dans l’ordre de parution. En effet l’intérêt y réside dans la personnalité de Bosch, de plus en plus sur le fil, à deux doigts de faire justice tout seul, de devenir ce qu’il traque.

Cruising LA

Quelques lignes...

À un moment donné, la vieille dame n’avait plus voulu mourir, mais il était trop tard. elle avait griffé le plâtre et la peinture du mur jusqu’à ne plus avoir d’ongles. Elle avait porté les mains à son cou, luttant pour glisser ses bouts de doigts ensanglantés sous le fil électrique. Elle s’était cassé quatre orteils à force de donner des coups de pieds dans les murs. Elle avait tout essayé et montré tant de détermination à rester en vie qu’Harry Bosch se demanda ce qui avait pu se produire avant. Où était passé sa volonté de vivre et pourquoi l’avait-elle perdue lorsqu’elle avait noué la rallonge de fil électrique autour de son cou et renversé sa chaise d’un coup de pied ? Pourquoi cette volonté s’était-elle dérobée à son esprit ?

Ce n’était pas les questions qu’il soulèverait dans son constat. Mais c’étaient bien celles auxquelles il ne pouvait s’empêcher de penser lorsqu’il se rassit dans sa voiture garée devant la maison de retraite « le splendide », sise dans Sunset Boulevard, à l’est du Hollywood freeway. Il était 16h20 et c’était le premier jour de l’année. Au tirage au sort, il avait hérité du service de garde pour les vacances.

Le jeudi 29 octobre 2009, par Angelina
Modification de l'article le : 20 novembre 2009.

Réactions

  • visiteurs

    Wonderland avenue

    par wictoria - 25 novembre 2009 19-52

    effectivement ! tu sembles accro à Connelly :) cela me donne des idées de prochaines lectures, c’est sûr !

    Réagir à cet article | Réagir à ce message

    • Wonderland avenue

      par Angelina Jelis - 26 novembre 2009 08-57

      Oui ça me plaît bien. Comme le personnage évolue, c’est assez intéressant de lire la série dans l’ordre ; même si ça fait un peu monomaniaque, j’en suis consciente. ;-)

      Réagir à cet article | Réagir à ce message

Votre point de vue


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
forum lien hyper

forum page url

forum qui etes vous

Twitter de ce que je lis : http://twitter.com/cequejelis

Ce que je lis - blog littéraire est motorisé par Spip 3.0.17 [21515] associé à des templates pour le CMS SPIP par Rizom


Création de sites internet professionnels - tarif création site internet